AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après la fuite. [ Sinaria ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mithrandír Gilraen

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 22
Localisation : Là où tu as forcément déjà posé le pied : la Terre =) Plus particulièrement.. France!
Localisation dans le Jeu : Quelque part près de la cité des elfes, non loin de sa dragonne...

Carnet de Voyage
Race: Elfique
Alignement: Neutre à tendance bon.
Mon Dragon/nier: Ennéa

MessageSujet: Après la fuite. [ Sinaria ]   Mer 29 Avr - 10:49

Le matin se levait derrière la coline près de la rivière. Le soleil rougeayant montait peu à peu dans le ciel, illuminant de sa vive couleur l'Alageësia au réveil.. Le Ramr grondait furieusement en claquant avec fougue contre les roches près du bord. Les eaux allèrent lécher la rive , inondant le sol qui absorba ces gouttes sans tarder. Le doux ronronnement d'Ennéa roulé en boule, ses flancs se soulevant au rythme de sa respiration, le vent qui frappait les herbes environnantes de la plaine, les petites bêtes qui sortaient de leur trou puis s'y réfugiaient vite dès qu'il découvrait la dragonne. Il n'y avait pas de quoi s'ennuyer ici...
Mithrandir soupira doucement. Elle était assis en tailleur, ses mains jouant avec les brins d'herbe soulevé par les coups de vent, les arrachant sans y faire attention... Le regard vert-bleu-gris allait se noyer dans l'eau de la rivière, secoué par le vent tumultueux. Les cheveux d'un blond clair de la jeune fille volaient au vent. La fille coula un œil vers Ennéa, qui dormait depuis longtemps, depuis la moitié de la nuit, quand exténuée, les deux filles s'étaient posés ici, entre deux collines près du Ramr. Elles avaient quittés la forêt de Du Weldenvarden, ne voulant pas se cacher pour leur sécurité, préférant le danger... Elles n'étaient pas loin de la sombre capitale, où le dangeureux Galbatorix et son dragon noir vivait en contrôlant parfaitement le reste du royaume. Elles avaient volés toute la nuit, Mithrandir sur le dos de sa dragonne. Elle s'était réveillé avant cette dernière, le soleil levant et sa lumière l'avait attiré. De plus, Ennéa avait plus besoin de sommeil qu'elle, après tout, l'elfe avait dormi sur la dragonne blanche.
La belle se leva avec grâce, la grâce des elfes, et se dirigea à grand pas vers la rivière. S'aspergeant son visage, elle se réveilla parfaitement. Enfin, se déshabillant, elle glissa son corps de l'eau froide et entreprit de frotter son corps. Glissant sa main dans la poche de son pantalon, elle en sortit un savon -son seul savon- et se lava. La toilette faite, elle s'enleva l'eau de son corps avec un simple mot en ancien langage. Ceci étant fait, elle plongea ses habits dans le Ramr et y frotta le savon. Elle frotta un certain moment, puis satisfaite de son travail, entreprit le même travail pour le séchage. Elle se rhabilla sans bruit.
<<
Ennéa. Réveille toi. >>

La dragonne blanche leva la tête, et cligna des yeux vers elle. Son corps s'étira, ses ailes se déployèrent puis elle se mit debout. Passant sa langue sur ses babines elle observa la jeune elfe. Clignant toujours des yeux elle fit quelques pas en avant.
<< Qu'allons nous faire maintenant, Mithrandir ? >>

La dragonne fit un bond en avant, et se glissa dans l'eau délicieuse. Elle y plongea un instant. Mithrandir n'avait pas de réponse à cela. La fille repoussa une mèche de ses cheveux puis attendit que la dragonne sorte de l'eau. Ennéa en sortit désormais bien réveillée et alla se poser silencieusement aux côtés de l'elfe. Empoignant la selle, cette dernière l'attacha solidement sur son dos et monta. La dragonne déplia ses ailes et elle s'envola.
Les cheveux plaquée en arrière, le vent dans la figure, Mithrandir sourit. Jamais elle ne se lasserait de cette délicieuse sensation. Elles étaient haut dans le ciel, et l'elfe laissa son regard aller vers le bas et découvrit avec étonnement des formes bouger : près de la rivière, elle voyait une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinaria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 25
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Uru'Baen

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: D'un point de vue purement théorique... mauvais
Mon Dragon/nier: dragon? mais non, je n'ai qu'un cheval et un chat.

MessageSujet: Re: Après la fuite. [ Sinaria ]   Jeu 30 Avr - 12:05

Le matinée était bien avancée lorsque Sinaria mit pied à terre. Le Surda, rien d'autre. Un pays chaud, un pays du sud. Le pays d'ou venait son maître. Peut-être y découvrirait-elle une nouvelle espèce de plantes ou peut-être pas. Mais d'un point de vue personnel, ses intérêts s'arraitaient là, si elle partait pour le Surda, c'était par ordre du roi. Le roi dit, alors on fait. L'Herboriste imaginait sans mal la frustration que l'on pouvait ressentir dans pareil moment, être obligé de manier sa vie selon les envies d'un autres. Mais elle n'avait aucun soucis avec le concept d'autorité et de hierarchie. Bien sûr ce serait un énorme mensonge que de dire qu'elle le faisait de bon coeur mais elle aimait sa situation et elle aimait son travail après qui lui disait quoi lui importait peu finalement. Et en même temps, elle qui aimait les défis, ce n'était peut-être pas une si mauvaise chose de devoir se plier à une exigence très strictes et limitées. Après tout, maintenant qu'elle était sur la route peu importe qui était son supérieur ou qui était l'homme auquel elle avait juré allégeance, rien n'enlevait son plaisir d'être sur la route. La route du grand voyage.

Elle n'était munie que de son couteau. Son destrier noir portait fièrement son épée au travers d'une selle parsemée d'inombrables poches remplies d'herbes, de fioles et de victuailles. Un arc étrange était accrochée dans le dos de Sina, un arc fait dans un bois solide et rêche, sombre, une corde remplie de magie et un dispositif étrange, ingénieusement mis en place par l'empoissoneuse. Une seule pièce était maintenue sur l'arc par quelques soudures étrangement tordues et dont le centre était troué pour maintenir en place une petite pierre de couleur ocre. Une fois l'arc bandé, la pierre s'élevait à la hauteur des yeux. Il ne s'agissait ni plus ni loin d'une sorte de loupe qui permettait d'améliorer la vue de la tireuse. Et comme si cela ne suffisait pas, Sina avait gratté la gemme pour y inserer deux lignes croisées, améliorant encore sa précision. C'était là ou résidait la différence de Sinaria, son efficacité était dans sa science et sa préparation. Mais pour l'heure, elle commençait à ressentir une certaine fatigue et un fourmillement dans les jambes. Mettant pieds à terre, la jeune femme dessera de quelques trous la sangles de son destrier et lui retira sa bride. Elle était d'une patience et d'un amour immense pour son compagnon. Elle ouvrit ensuite une des poches de sa selle et en sortir un petit couteau tranchant ainsi que son outre d'eau. Marchant d'un pas alerte vers le Ramr, une boule de poil noir s'extirpa du plus gros sac et se jeta à terre. La chute fut brève et l'animal, retombé sur ses quatres pattes, se lecha trois fois la patte avant de dresser ses oreilles au-dessus de son crâne, observant les alentours. Puis, le gros chat noir s'élança vers la rivière pour rejoindre sa maîtresse accroupie à quelques centimètres de l'eau. Une fois l'outre d'eau remplie, Sina s'afféra à séléctionner quelques plantes avant de les couper et de les rassembler en un unique bouquet. Gardant un oeil sur Saga, son chat, elle fut interpelée de le voir s'agiter et fixer le ciel comme petrifié. Levant les yeux, la jeune femme tenta de détérminer la couleur du dragon qui volait au-dessus d'elle. Ni rouge, ni noir, ni saphir. Lentement, la jeune herboriste se lava les mains, se releva et siffla. Son étalon trotta jusqu'à elle, inconscient du danger possible. Empoignant son arc trafiqué, la jeune femme porta sa main en visière au-dessus de ses yeux pour se protéger du soleil. Une couleur, ma foi, bien magnifique. Mais non contente d'être arrêtée dans son voyage, elle attendit, caressant distraitement le bois de son arc.


Dernière édition par Sinaria le Dim 21 Juin - 6:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandír Gilraen

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 22
Localisation : Là où tu as forcément déjà posé le pied : la Terre =) Plus particulièrement.. France!
Localisation dans le Jeu : Quelque part près de la cité des elfes, non loin de sa dragonne...

Carnet de Voyage
Race: Elfique
Alignement: Neutre à tendance bon.
Mon Dragon/nier: Ennéa

MessageSujet: Re: Après la fuite. [ Sinaria ]   Ven 1 Mai - 10:41

Haut dans le ciel par ce doux matin, Mithrandir observait ce qui se passait en bas, en dessous-d'elle, près de la rivière. La femme l'a vit, au plutôt vit Ennéa, sûrement sans se douter qu'il y avait une elfe sur ce dragon, en tout cas elle ne pouvait pas la deviner... L'elfe la vit qui prit son arc, au cas où, et un cheval noir s'arrêta près d'elle. Reniflant dédaignement, la jeune blonde se dit qu'elle n'avait pas de raison de descendre. Sa dragonne blanche faisait du surplace, attendant un ordre, un conseil ou juste quelque chose lui indiquant quoi faire, car elle voyait clairement les images que voyait sa dragonnière, entendait clairement ses pensées.

<< Que fais-je ? >> Lui demanda-t-elle en battant des ailes et en tournant la tête vers elle.
La sauvage elfe ne répondit pas. La dragonne prit ça pour un "rien". Poussant avec force sur ses ailes, elle continua son chemin. Ennéa s'éleva haut dans le ciel. Mithrandir soupira doucement, laissant ses pensées vagabonder, elle était bien chez les siens finalement... A habiter dans des arbres, à plaisanter autour d'un feu, à chasser joyeusement, à chanter les chants puissant et magnifique des elfes... Pourtant, elle avait quitté ce confort et cette gaieté. Pourquoi ? Pour se retrouver à voler sur Ennéa à travers tout l'empire, près de Uru'baen, près donc de ses ennemis, près de Galbatorix, son dragon, ses urgals, ses Ra'zacs. Elle gronda en pensant à tous ses ennemis qui avait prit la vie de son maître, de son ami, de son plus proche elfe, de son aimé... Pour se retrouver seule avec sa dragonne qu'elle aimé tant. Même si elle aimait la solitude, la perspective de rencontrer quelqu'un était tentante, surtout quelqu'un de si près et qui semblait seule, et pas très impréssionnante. De toute façon, Mithrandir avait confiance en elle et savait qu'elle pourrait s'en sortir, et n'avait pas l'intention de s'en faire une amie...
Encore une fois elle soupira, puis répondit:

<< Descends donc, nous avons bien besoin de voir du monde... >>

Elle sentit la dragonne sourire et entendit son petit rire puis s'exécuta. La belle blanche fit un mouvement gracieux en l'air, de sorte que l'elfe se retrouva un instant tête en bas, puis piqua vers la rivière. Elles descendirent à vitesse prodigieuse, la terre se rapprocha de plus en plus d'elles, de plus en plus vite. Mithrandir sourit, et lui envoya un sentiment de bien-être auquelle sa dragonne répondit favorable : elle était pareil.
Enfin, à la dernière minute, elle vira de côté et attérit avec souplesse sur le sol. La dragonne secoua sa tête, et soupira, de la fumée sortit de ses naseaux, elle lorgna le cheval puis se baissa pour laisser passer sa cavalière.
Mithrandir sauta avec grâce par terre, doté de la beauté des elfes, et, se tenant bien droite, scruta la femme qui lui faisait face, arc à la main. Pour sa part, Mithrandir avait laissé son arc sur Ennéa, pas très loin donc, mais Itarillë, son épée, pendait à sa hanche, à portée de main si il arrivait malheur.
La jeune femme entreprit de toiser un instant l'autre femme, et découvrit ainsi son physique : elle était fine, gracieuse, son visage était fin. Ses cheveux brun foncé encandrait une expréssion dur et de confiance en soit. Mithrandir, la tête haute et le regard fier, fidèle à sa tradition, même si elle n'avait pas face à elle une elfe, porta deux doigts à ses lèvres, signifiant ainsi qu'elle ne déformerait pas les mots qu'elle dirait, ancien langage ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinaria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 25
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Uru'Baen

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: D'un point de vue purement théorique... mauvais
Mon Dragon/nier: dragon? mais non, je n'ai qu'un cheval et un chat.

MessageSujet: Re: Après la fuite. [ Sinaria ]   Sam 2 Mai - 14:35

Sina se maudit de n'avoir que son arc à précision pour seule arme. Un petit couteau, qu'ils appelaient dague, n'était pas du plus grand secours et Beryl portait encore son épée batarde au travers de la selle. Agile et souple, elle ne doutait pas qu'elle pourrait l'attraper si la rencontre tournait mal. Alors que le dragon se posait sur le sol, l'étalon renacla et commença à reculer. L'herboriste la retint par la bride et le calma d'un bref murmure. Saga en revanche, habitué à Thorn et Shruiken, ne broncha pas d'une oreille et attendit, la tête en avant comme captivé. Quand à Sinaria, elle restait de marbre. Stoïque, elle avait le sang froid et ne prenait d'initiative guerrière que si elle se sentait vraiment menacée. Non pas qu'elle sous-estimait les capacités de la dragonnière mais cette dernière n'avait aucune raison de l'attaquer. Mais à peine fut-elle au sol que la jeune femme, blonde et respirant la force, toisa Sinaria avec dédain. La tête haute, le port altier, pas de doute, c'était une elfe. Ou alors une femme née pour être reine de son simple charisme. Ce qui, en soi n'existait probalement pas. Mais une telle beauté ne pouvait être que l'éloge d'un seul et unique peuple, à part. Si seulement elle pouvait voir ses oreilles. Mais son geste curieux, portant deux doigts à ses lèvres, renforçait les soupçons de la jeune femme. Elle n'avait jamais vu d'elfe, elle n'avait qu' "entendu" les elfes, c'était peut-être cette représentation imagée et naïve qui ne pouvait la faire douter. Et puis ce dragon. Pas de doute, il n'y avait que le Du Veldenvarden pour cacher deux êtres aussi importants sinon comment expliquer le fait que Galbatorix n'en ait eu vent? Voila qui devrait le ravir à souhait. Mais bref, passons et revenons à nos moutons. Un dragon et sa dragonnière faisant face à une curieuse cavalière, sa monture et son chat. Caressant doucement l'une de ses nombreuses fioles, Sinaria répondit sans même imiter la dragonnière:

"Vous avez besoin de quelque chose?"

Pas très adéquat en soi mais la voleuse n'avait pas pris le soin de reflechir à sa réplique. Un ton détendu et quelque peu courtois avec une pincée de surprise. Un doux mélange dont Sina s'en serait féliciter si un soupçon de menace n'était venu mettre son grain de sel. Drôle de salade mais le dragon et sa dragonnière devait comprendre qu'elle n'était pas encline à la discussion. Par securité et amour de la sollitude, c'était ce qu'elles devaient croire. Y croiraient-elles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mithrandír Gilraen

avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 22
Localisation : Là où tu as forcément déjà posé le pied : la Terre =) Plus particulièrement.. France!
Localisation dans le Jeu : Quelque part près de la cité des elfes, non loin de sa dragonne...

Carnet de Voyage
Race: Elfique
Alignement: Neutre à tendance bon.
Mon Dragon/nier: Ennéa

MessageSujet: Re: Après la fuite. [ Sinaria ]   Lun 4 Mai - 12:42

"Vous avez besoin de quelque chose?"

Mithrandir sentit la colère lui monter dans la sang, jusqu'à la surface, elle se contrôla cependant... Mais cela ne changeait pas le fait : la fille ne lui avait pas répondu... Puisqu'il lui paraissait impossible que quelqu'un ne connaisse pas la politesse, ce que cette inconnue venait de faire n'était que du non-respect. Sans pour autant répondre, ni répliquer, elle ne lui envoya qu'un regard noir.
Puis, son regard parcourut ce qui entourait la fille. Elle ne voulait pas pénétrer dans les pensées de cette inconnue, préservant un peu d'intimité, du moins pas maintenant, mais elle savait que même si celle qui lui faisait face était excellente en magie, elle ne la battrai pas, elle, Mithrandir, elfe, née dans un univers magique et fort, sa grand-mère étant la reine des elfes...
Elle pénétra cependant dans l'esprit du cheval, qui reculait, effrayé de Ennéa. Elle eut des images du voyage qu'il entreprenaient tout trois, et vit qu'il venait d'Uru'baen, et se dirigeait doucement mais sûrement vers la Surda... Une personne proche de l'infâme Galbatorix mais qui va au Surda ? Bizarre... Elle ne pipa mot. L'elfe rassura alors le cheval, en ancien langage et il se calma aussi tôt, bien que la vue du dragon était toujours effrayante.

<< Et bien quoi ? Tu ne réponds pas à une si charmante question ? >>
Elle grogna en guise de réponse à sa dragonne, en pensée donc. Puis son regard s'attardât sur le chat. Noir, tel l'étalon. Il la regardait avec des yeux intelligents, ce qui fit que Mithrandir se dit que c'était peut-être un chat-garou... Elle le lorgna, observant ses yeux, puis comprit qu'elle n'avait pas envie de pénétrer son esprit, surtout si c'était un chat garou... Enfin, la belle elfe tourna le regard vers l'inconnue, qui la regardait toujours, attendant peut être une réponse...

-
Rien... répondit-elle seulement en un souffle, tremblant un peu de colère, elle n'avait pas oubliée que la fille qui lui faisait face n'avait pas respectée les coutumes des elfes..
Elle se crispa. Mais elle n'avait pas pu mentir, pas en ayant porter ses deux doigts à ses lèvres... Cela voulait donc bien dire qu'elle n'avait besoin de rien, oui c'était vrai.
Elle remarqua alors les fioles à la ceinture de la fille, et des herbes sur le cheval. Elle leva un sourcil, et demanda alors de sa voix aigu, douce, et charmante :

-
Vous êtes une sorcière ? Ou peut-être une herboriste ?

Cela lui faisait tout bizarre de ne pas parler en ancien langage. Tout à coup, un coup de vent balaya l'espace où était les deux filles et leurs compagnons, faisant voler leur cheveux, et faisant découvrit les oreilles pointus de Mithrandir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinaria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 25
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Uru'Baen

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: D'un point de vue purement théorique... mauvais
Mon Dragon/nier: dragon? mais non, je n'ai qu'un cheval et un chat.

MessageSujet: Re: Après la fuite. [ Sinaria ]   Dim 21 Juin - 7:15

Le regard de la dragonnière (humaine, elfe, urgale peu importe) vira au noir profond et pénible à soutenir. Pourtant, Sina ne voyait pas en quoi sa petite question stupide et anodine posait probleme. Peut-être était-ce en rapport avec son geste étrange. Mais prenant son masque le plus passif possible, Sina se ferma complétement et se mit à réflechir. Calme à l'extérieur, son cerveau fourmillait comme tout un raiseau de capitaines, espions et experts qui apportaient leurs points de vues, leurs sciences et leurs rapports. En quelques secondes elle fit le point et se remémora toutes ses fioles et flacons. Elle eut un sursaut mentale lorsque son cheval s'affola. Mais après un laps de temps, à nouveau de l'ordre de quelques secondes, il se calma et planta ses naseaux dans le creux de son épaule. Etrange, Sina ne savait pas que les magiciens pouvaient entrer aussi dans la consicence d'un animal. Thorn ou Shruikan ne comptait pas, c'étaient des dragons eux, cela n'avait rien à voir avec des êtres qui, de son point de vue, n'étaient doués que de simples émotions basiques. Gardant sa main gauche serrer sur son arc et l'autre posée sur sa hanche, à proximité des immobilisants, elle changea sa position et appuya tout son poids sur son pied droit, fatiguée et courbue. Tout ce qu'elle voulait c'était une bonne sieste. Et voila qu'elle allait probablement passer à la trape. Elle se maudissait de ne pas avoir une meilleure compagnie avec elle. Quoique, quelques stupides tuniques rouges ne pourraient rien faire contre une elfe, donc au vu du dragon qui l'accompagnait c'était même carrément mort.

Rien. Rien que ça ouais. A première vue elle devait mentir. Si elle était descendue, c'était soit pour la tuer, ou s'amuser de façon barbare, ou pour des miliers d'autres raisons en faite. Elle aurait continuer son chemin en pensant que ce n'était qu'une femme qui voyageait.

*Argh, j'avais oublié que voyager seul était quelque chose d'inhabituel et source de méfiance*

Et puis, touché, herboriste était bien son métier, son principale même. Sorcière en tout cas pas, elle n'était qu'une scientifique en faite. Même si la nécromencie était son petit fantasme qu'elle lorgnait, ni Galbatorix ni Murtagh ne s'était foulé pour lui apprendre quoique ce soit. Heureusement tout de même qu'elle avait appris à blinder son esprit avec son ancien maître, Galbatorix ne s'était pas outrement soucier de ses défenses. A moins qu'il l'ait déjà testée? ce qui expliquerait pourquoi il l'avait laissé partir sans même lui apprendre les rudiments de cet art. Il aurait été stupide qu'une simple herboriste livre les pires secrets du roi félons. Et puis, il y eut ce coup de vent. Oui, c'était une elfe. Sina jura dans sa tête et se mura derrière ses barrière mentale. Laissant flotter un petit sourire, elle préféra ne pas offenser l'elfe à nouveau.

"Herboriste et tant d'autres choses encore... Dites-moi, je trouve étrange de voir une dragonnière seule sur le territoire de l'empire, surtout si cette dernière n'a besoin de rien en particulier."

Et de sa main libre, elle serra une fiole de couleur pourpre, tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la fuite. [ Sinaria ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la fuite. [ Sinaria ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» La fuite du tyran
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Eragon :: RPG - Le Monde :: Alagaësia :: Rivière du Ramr-
Sauter vers: