AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En route vers l'Enfer [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeron
Bras droit de Murtagh / Capitaine de la 501eme Garnison
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 23
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Au côté du Seigneur Noir

Carnet de Voyage
Race: Humain
Alignement: Mal
Mon Dragon/nier: Aucun

MessageSujet: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Lun 11 Mai - 3:07

Zeron eperonnait son cheval et filait a toute allure suivit de sa garnison a travers un bois avoisinant l'emplacement de la bataille. La Troupe de soldat courait a une cadence régulière, ni trop vite, ni trop lentement. Son armure d'un noir céléste faisait frémir d'horreur toute personne la regardant de plus près. Son heaume, surmontait d'une croix en effrayerait plus d'eux lors des combats. C'est ce qu'il voulait...
D'un geste rapide et fi de la main il ordonna a ses troupes de stopper leur progression, ils venait d'arrivé dans une petite clairière. Il ce leva sur sa selle puis regarda longuement la route qui traversait la clairière. Enfin une clairière, il s'agissait plutôt d'une route étroite qui de part et d'autre était jonchés d'une immense forêt. Le Chevalier Noir ce rapella de sa mission. il était en territoire ennemi, ses hommes ne controlait pas cette emplacement, il devait empêcher l'arrivé de renforts vers le champ de Bataille. Hors, cette endroit était un raccourci direct et droit derrière les lignes de l'Empire. Et, cet endroit n'était pas survolé, il en toucherait deux mots a Murtagh a lorsqu'il le verrait, pour lui apprendre que ses généraux n'était que des imbéciles. Enfin bon, c'était pas le moment, il scruta l'horizon, un petit nuage de poussière ce dessinait au loin, les Vardens n'avaient pas mit longtemps a découvrir ce passage et, encore une fosi ce serait a la 501eme d'assurer la protection.

Il élença son cheval puis partit vers son second. La, il lui parla de sa voix calme, comme d'habitude :

Que les 2 tiers de nos archers montent dans les arbres. Le Reste, a l'arrière des troupes.
Piquiers, vous resterez cachés dans les bois avoisinants, là et là. Archers, Piquiers vous attaqueraient a mon signal, votre position ne doit en aucun cas être révélait avant mon signal !
Je veux 25 piquiers de chaque côté de la route accompagné de 50 épéistes ! Allons, plus vite que ça !


Puis, Zeron dévisagea le reste de ses troupes et, leur ordonna de mettre les charettes qu'ils avaient pour bloquer la route. Elle n'était pas entièrement bloqué, de chaque côté des charettes il y avait de la place pour que deux hommes passent mais, cela fairait l'affaire. Il s'approcha de son messager, le nuage de poussière ce rapprochait, ils n'était plus très loin. Il ordonna a celui-ci de chercher le Seigneur Murtagh pour lui apprendre la position de la 501eme et que, vu le nombre de soldat qui arrivait, un coup de main ne serait pas de refus...
L'homme partit a toute allure sur son cheval, fier d'avoir une mission a remplir.
Le Chevalier Noir regarda au loin, on voyait de nombreuses têtes ce déssinait au loin. Il regarda plus attentivement, 1 000 cavaliers, c'était de la folie. Si ces troupes passait sa garnison, la bataille tomberait en faveur des Vardens car, cette troupe porterait un severs revers aux soldats de l'Empire.
Il regarda d'instinct ses solats placés dans les arbres et sosu les arbres. aucun ne bougeait, attendant son ordre. Il ce tournaz vers ses hommes. 150 frères étaient a ses côtés, 150 compagnons d'armes avec qui, il vaincrait... Il descendit lentement de son cheval puis prit position devant les charette.

Bien, avançez mes mignons, ont va s'amuser...

A sa vue, le contingent de cavaliers accéléra le pas, prêt a charger. Zeron ne bougeait pas, implaccable, Deirja dans sa main droite, dans sa main gauche, son bouclier de bois peint en noir.
La troupe de cavaliers chargeait maintenant Zeron, sous le regard de ses soldats, habitués a la folie de leur cpaitaine. Alors qu'un cavaliers arrivaient auprès de lui, il fit une roulade sur le côté, évitant la lancem ortelle de celui-ci puis coupa les deux pattes avant de son cheval. L'homme tomba en avant et fut reçut par une lame noir venant lui transperçer le coeur. La bataille commençait, les hommes derrières les charettes ne bougeait pas, Zeron faisait déjà face a 5 cavaliers quand osudain, d'un pas de chat il sauta en arrière puis, ce retira derrière une première charette. Reprenant son souffle, il ce plaça du côté gauche des deux charettes puis, acceuillit les deux premeirs cavaliers avec joie. Il para un coup de son écus puis, fit tourner sa lame dans les airs puis, l'abbatit sur le crâne de l'un des Vardens. Le Deuxième, finit décapiter par l'un de ses hommes. Les Cavlaiers avaient déléssé leurs chevaux, trop gros pour passer dans les petits passage étroits et maintenat ce battait a terre, comme des hommes. alors que les 1 000 soldats étaient au contact, Zeron leva le bras puis hurla :

Manoeuvre de contournement !!

Les deux parties de la garnison vinrent encercler les cavaliers, leurs empechant toute retraite tandis que les flèches volaient maintenant du haut des arbres et du fond du camp de la 501ème Garnison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardjeeling

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 24
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Teirm

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: Neutre
Mon Dragon/nier: //

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Lun 11 Mai - 15:28

Dardjeeling perchée dans un arbre observer tranquillement l’arrivée de Zeron et de sa garnison.
Elle reconnue a 501, elle en avait entendue parler comme quoi le commandant serait le bras droit de Murtagh elle nen 'éprouva aucune angoisse quand elle la vie débarquer.
La jeune fille était certe rechercher par l'empire suite a ses méfaits, elle savait pertinament bien que ce n'était pas ce genre "d'armée" qui était envoyéé a sa poursuite.
Aprés que quelques hommes se soient placés sous les diréctives de leurs chefs, elle remarqua l'un d'eux qui n'était que a quelques mètres d’elle, il ne semblait pas avoir remarqué la jeune fille qui se tenait lègérement en retrait.
Ce dernier décocha une flèche sur ordre de son supérieur qui voltigait entre les cavaliers assaillants faisaient leurs arrivés. Elle reconnue la cinq Vardens dont deux furent rapidement massacrés.
Avant que le chevalier noir ne s’attaque aux deux autres la jeune fille tente d’aider ces derniers, elle mumura lentement et a voix a peine audible :

- Slytha

Tout les archers poster dans les arbres s’endormirent, certains tombèrent de leurs branches et s’écrasèrent sur le sol en un long bruit sourd.
Le sort ne lui avait demandé qu’un minimum d’énergie, plonger les archers dans un sommeils profonds de relevait pas de l’exploit.
Un petit sourire éclaira le visage de la jeune fille, voilà qui devrait rendre le combat plus intéréssant, bien qu’il ne soit pas équitable. Ce n’était absolument pas par pitier qu’elle avait « aider » les survivants Vardens, non c’était plutot pour rendre l’instant plus distrayant.
Cacher dérrière une branche particulièrement feuilliue personne de semblai l’avoir remarquéé pour le moment, elle se calla confortablement sur le trons du grand arbre laissant une de ses jambes se balancer lentement dans le vide. Elle n’avait pas peur, et ne broncha pas lorsque les éffusions de sangs commencèrent, bien qu’elle ne soit en rien sadique elle condidérais cela plutot comme une attraction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeron
Bras droit de Murtagh / Capitaine de la 501eme Garnison
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 23
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Au côté du Seigneur Noir

Carnet de Voyage
Race: Humain
Alignement: Mal
Mon Dragon/nier: Aucun

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Lun 11 Mai - 16:23

La bataille faisait rage, les cavaliers était deux fois plus nombreux que ses hommes. Or, les pertes demeuraient plus nombreuses du côté Vardens. Les corps s'amoncelaient de chaque côté des charettes. Les corps de plusieurs de ses homes gisaient aussi sur le sol, ils les pleureraient plus tard. Deirja fendait l'air tandis que Zeron bloquait a l'aide de son écu une épée s'abbattant sur lui. D'un pas vif et rapide ocmme l'éclair il trancha le bras de l'homme puis, lui décocha un puissant coup de pied dans le ventre, l'envoyant valser a quelque mètres. Il vit alors deux de ses hommes ce plaçaient a ses côtés, une hache chacun. Alors qu'ils ce battaient otus trois vaec fureur, sans le savoir ils s'éloignèrent de leur point de retraite puis, ce retrouvèrent bientôt encerclés par 10 hommes. Zeron regarda en l'air, cherchant du regard un de ses soldat mais, il ne vit que très peu de ses hommes debout, certains était comme somnelent sur leur branches tandis que d'autres gisaiet sur le sol, mort ou inconscient, qui pouvait le savoir...
Il stoppa une lance a l'aide de son écu puis décapita son adversaire hélas, son mouvement fut trop allongé, l'ouverture entre son bras et sa hanche était visible et, bientôt une lame vint s'enfoncer au niveau de son ventre, lui extirpeant un cri de douleur.
Dans un sentiement de rage, il relacha la pression sur son écu puis, aggripa Deirja a deux mains. L'homme faisiatj ouer son épée dans la plaie béante de sang de Zeron. N'écoutant que sa douleur, il ce rua sur l'homme puis, lui trancha le bras, faisant s'extirper la lame de lap laie par la même occasion. Il fit tomber son épée sur la boue puis, se jetta sur l'homme. Il le frappa san relache, enchainant uppercut et direct. L'homme souffrait mais, il n'avait pas le temps de gémir. Chaque seconde représentait un nouveau coup, un nouveau bleu, une nouvelle souffrance...
Puis, l'homme cessa de se débattre, mort. Zeron ce releva alors, la plaie le faisait souffrir, le sang coulait en abbondance de celle-ci. Il reprit Deirja dans ses mains puis, faucha un homme ce trouvant a côté de lui. Il aggripa Deirja de ses deux mains, la serrant aussi fort qu'il le pouvait puis, ce jetta dans le tumulte de la bataille. Sa vue ce brouilé, le sang coulait trop hors de son corps mais, il en fallaitp lus pour arrêter le bras droit de Murtagh. Il faucha la tête d'un homme puis, en coupant un autre en deux. Il coup les deux jambes d'un hommes au moment où une lance vint s'enfoncer dans son mollet gauche, il hurla comme il ne l'avait jamais fait. Il tomba genou, le sang ruisselait maintenant de son mollet et de son ventre. Il releva Deirja, agonisant de douleur, puis faucha la jambe droite d'un vardens qui était aux prises avec un de ses hommes. La douleur était atroce mais, il puisa dans les forces qu'ils avaient au plus profond de lui pour ce relever. Il ce retourna vers un cavlaier lui faisant tête puis, ce plaça en position défensive. L'homme bondit sur lui mais, la lame de Zeron le transperça de part et d'autre en premier, le laissant rejoindre le pays des morts...
Devant lui, une vaste étendu de terre, la fôrét. Il marchait a tatons, posant chaque pied de façon fine et légère. Il tomba a genou, la douleur, la peur, lasouffrance, la mort. Le Chevlaier noir la sentait mais, il ne pouvait s'arrêter de combattre. Il trouva près de lui un archer, mort. Il s'empara de son arc puis, plaça une fléche. Il visa et, tira. La fléche vint transperçer un homme, il en décocha une deuxième puis une troisième. Il n'avait que trois fléches et, même avec d'autres il n'aurait pas tiré, il n'en avait plus la force...
Il pensa soudain :

Ou est le Seigneur noir quand j'ai besoin de lui ?

Il toussa longuemetn puis, cracha un long filet de sang... Il tenta de ce relever, son honneur de soldat était en jeu puis, attrapa son épée. Il ce retoruva vite sur ses pieds mais, il ne bougea pas, implaccible. Il n'avait même pas remarquer la jeune fille assise sur une branche au dessus de lui, c'était donc sa mourir... Non, mourir était un bien grand mot, c'était ça souffrir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardjeeling

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 24
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Teirm

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: Neutre
Mon Dragon/nier: //

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Mar 12 Mai - 12:06

Les archers ou les arbalétiers se réveillèrent en sursauts, ils contemplait la scène qui se déroulés sous leurs yeux ébahie avec une moue désapprobatrice.
Avant qu’ils n’aient l’occasion de la voir, la jeune fille entreprit la descente de l’arbre.
Dardjeeling sauta souplement de branches en branches jusqu’a atteindre le sol de ses pieds.
Elle prit la direction d’un petit sentier qui lui permetrait d’échapper aux hostilités en cours.
Se fondant dans la masse, voltigeant et empoignant Vardens ou hommes de l’empire qui se tenait sur son chemin, elle parcourue rapidement quelques mètres se faufillant souplement dans la cohue. Coup après coup elle prenait de plus en plus rapidement l’avantage sur ses ennemis qui s’affalait sur le sol terreux de plus en plus vite.
Le sentier était la, seulement quelques mètres séparé la jeune fille et le sous bois, deux charrettes et un tas de vardens qui n’en finissait pas de s’accroitre lui barrer le chemin.
Elle couru sur deux petites foulées et s’envola dans les airs, pour retomber sans un bruit de l’autre coté des charrues. A sa surprise elle tomba nez a nez avec un grand homme vétue d’un haume noir a la carrure imposante.
Son premier réfléxe fut de sonder son esprit et de protéger le sien, des qu’elle eu parvenue la douleur qu’éprouver Zeron l’a transsperca, elle fit quelques pas en arrière et se retira immédiatement de l’ésprit du guerrier.
Armant son bras, elle semblai ridicule tant sa carrure était petite comparée a celle de Zeron, ne manquant pas de courage, elle comprit tout de méme qu’elle ne viendrait pas a bout de celui-ci grace a son maniement des armes tant l’éffort fournis auparavant l’avait fatiguée.
Son visage sans expression ne cacher en rien son regard plein de haine. Parssemée de petites taches de sang, son visage avait une teinte rougeatre.
Elle remarqua auparavant que les Vardens se faisait de moins en moins nombreux, ce ce qui ne l'arrangea pas tant elle comprie qu'elle se tenait face au chefs de leurs assaillants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeron
Bras droit de Murtagh / Capitaine de la 501eme Garnison
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 23
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Au côté du Seigneur Noir

Carnet de Voyage
Race: Humain
Alignement: Mal
Mon Dragon/nier: Aucun

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Mar 12 Mai - 13:04

Zeron ce tenait là, seul. La vent faisait souffler une lègére brise enveloppant le chant de bataille. Zeron leva les yeux au ciel, une douce lueur dorée l'enveloppa, le réchauffant tant physiquement que moralement... Il regarda plus disctinctement la lumière, sans creux, sans forme, juste une couce lueur enveloppant son coeur d'un baume régénerant. Il baissa alors la t^te, était-ce sa mourrir ? Il n'avait jamais souffert comme l'instant présent, chaque jours faisant attention a sa forme, ses blessures, écrasant ses adversaires un a un mais jamais, la douleur n'avait était si atroce. Il porta son regard sur Deirja, son heaume lui cachait quelque peu la vision mais, il parvint a discerner quelque traits de celle-ci. Belle, d'un noir cristallint, des perles de sang cristalline coulaient le long de la lame noir.
Il releva les yeux, le carnage faisait rage, les corps mutilés était nombreux dans chaque camp. Son second, gisait non loin de lui, inconscient ou plutôt, mort. Une jambe tranché et une plaie béante au niveau du larynx. Triste fin...
Il allait fonçait dans le tumulte de la bataille malgré ses blessures lorsque, une jeune femme apparut devant lui. Il leva les yeux puis, la decrivit lentement. Il sentit un picotement dans sa tête, le même qu'il avait ressenti lorsque le Seigneur Murtagh avait sondé son esprit. Une jeuen fmeme, certes de petite taille mais, qui ne manquait pas de charme. Le Chevalier noir avait peut-être la vision brouillé mais, le visage de cette femme lui rapellait quelque chose. Il était la, lui, le bras droit de Murtagh, capitaine de l'une des meilleures garnison de l'empire postait devant elle, le regard livide et perdu dans ses songe. Peu a peu, un picotement apparut au niveau de son visage puis, sa peau vira au rouge éclatant, il rougissait ! Lui, qui tuait, massacré et estropiés sans crainte rougissait ! Qu'elle comble ! Il baissa quelque peu la tête, la jeuen femme était en position défensive, le Chevlaier Noir pensait qu'il s'agissait d'un Vardens mais, comment pouvait-il l'attaquer, comment pourrait-il s'en prendre a une personne aussi belle...
Son épée étaitdroite devant lui mais, elle ne bougeait pas puis, elle tomba sur le sol. Signe de sa faiblesse et, peut-être de sa peine. Il vit alors un Varden accourir vers la jeune femme, l'épée en main. Il la menaçait ouvertement, elle n'était donc pas une Varden ? Etsi il s'agissait d'une ruse ?

N'écoutant que la beauté de cette jeune fmeme, il reprit son épée puis, s'élança sur l'homme. Il ce plaça dos a celle-ci mais, la fatigue l'accablait, il para de sa lame le coup portait par l'homme mais, son épée faillit et, l'arme vint érafler son épaule. Zeron voulut crier mais, l'honneur l'en empêcha.
Il transperça alors de sa lame l'homme, le laissant sombrer dans un rêve profond et, interminnable...
Il ce retourna alors vers la jeune femme puis, reprenant son sérieux il lui parla calmement :

J'en déduis que cet homme ne vous voulait pas du bien ? Vous ne faite pas partie des Vardens mais, je ne vous ai jamais vu non plus dans ma garnison. Que fais une si jolie jeune femme dans une telle bataille bien que, vos facultés on l'air poussé.

Il s'arrêta un isntant puis, ôta son heaume, laissant aperçevoir a la jeunne femme son visage aux traits fins. Il repirt laors la conversation, le charme de cette femme l'envoutait, allant même jusqu'a lui oter l'envie de combattre. Etait-ce de la magie ?

Vous m'avez sonder n'est-ce pas, j'ai ressentit le même piccotement lorque le Seigneur Noir, Murtagh ma sondé...

Il ce stoppa, attendnat la réponse. il ce souvenait a qui ressemblait son visage, lorsqu'il était jeune, l'aubergiste affichait toujours un panneau ou, on y trouvait une caligraphie. Il ce souvenait de ce visage, celui de celle qu'il appelait la " Princesse du Royaume Perdu "... Etrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardjeeling

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 24
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Teirm

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: Neutre
Mon Dragon/nier: //

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Mar 12 Mai - 14:16

Droite en face de lui, elle le regardais sans prendre la peine de lui répondre. Elle ne l’écouter que a moitier.
Ses cils fin battait a un rythme régulier, elle ne bougeait pas. L’épée de Zaron tomba a terre, elle aurait profiter de ce signe de faiblesse pour le transpercer si celui ci un quart de seconde après n’avait pas fait volte-face pour abattre un Vardens.
Zaron avait maintenant découvert son visage.
Dardjeeling mourait d’envie de lui enfoncer son petit coutelas dans les cotes mais elle ne fit rien, pas par pitié bien sur, mais c’était l’occasion rêvée pour filer. N’ayant absolument pas envie de converser avec l’homme qui se tenait devant elle, elle fit volte-face et partie en courant sur le sentier qu’elle avait repérée plus tot.
La jeune fille n'avait pas de temps a perdre avec eux et n'avait pas envie de s'éxpliquer sur ses actes de barbaries que ce soit a Teirm ou méme sur ce qu c'était passé a l'instant.
Grace a sa longue foulée légère et rapide elle n’eu aucun mal a mettre une certaine distance entre elle et le champs de bataille. Elle ne jouait pas au chat et a la souris mais souhaitais simplement retrouvée un peu de tranquillitée.
La mine renfrognée, elle finie par s’arréter prés d’un petit ruisseau, elle bue mais ne pris pas la paine de se rincer le visage encore parssemé de gouttes de sang.
Se croyant hors d’atteinte elle s’assis paisiblement sur une branche haute d’un arbre, chose qu’elle avait l’habitude de faire, sachant que pour elle dans un arbre elle risquer moins que les pieds sur terre de se faire surprendre par quiconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeron
Bras droit de Murtagh / Capitaine de la 501eme Garnison
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 23
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Au côté du Seigneur Noir

Carnet de Voyage
Race: Humain
Alignement: Mal
Mon Dragon/nier: Aucun

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Mer 13 Mai - 2:51

Zeron était resté la, impassible, attendant une réponse mais, pas la réponse qu'il attendait. La jeune femme ce mit a courir en direction de la forêt. La déception ce peignit sur son visage mais, la tristesse était présente.
Il ce retourna vers le champ de bataille, peu de ses hommes était mort aujourd'hui et, ils étaient maintenant a 3 contre 1. Zeron oublia la douleur a son ventre puis, pressa sa lame contre lui et courut en direction d'un groupe de Vardens.
5 Vardens étaient aux coudes a coudes avec ses hommes. Les vardens entamaient des mouvements circulaire pour les empêcher des les atteindre. Zeron utilisa sa vitesse et l'effet de surprise pour passer ce barrage de lame tournoyante. Arrivé aux niveaux des lames vardennes il en dévia deux avec son épée puis, attrapa une troisième de la main et la jeta contre un vardens. L'épée
s'enfonça dans les côtés d'un Vardens tandis qu'un second tirait de son fourreau un cimeterre, arme disons, dangereuse dans des mains experte...
Sa main gauche le faisiat souffrir, le contact avec l'épée lui avait fait une entaille digne des balafres les plus célèbres, une dep lus pensa-t-il.
Il fit jouer sa lame de sa main droite vers sa main endolorie puis, frappa. Deirja siffla dans l'air, transperçant l'écu de bois d'un Varden et, ce figeant dans l'épaule de celui-ci.
2 Vardens accouraient déjà au secour de leur compagnon lorsque, Zeron ce rendit compte d'une chose insencée. Sa lame était bloqué ! L'homme la retenait de ses deux mains, lui empêchant l'usage de ses bras, acrochait de toute ses forces a la lame. Il tourna la tête, le désespoir pouvait ce lire sur ses traits. Et merde! Il s'était fait avoir comme un bleu !
Dans un dernier mouvement, il joua des épaules et enfonça plus profondément la lame, aucune réaction.
Il tourna son regard vers le visae de l'homme. Il était décompsoé par la souffrançe mais, un sourire changeait son expressin, il emportetrait le chef de la garnison avec lui...
Il empoigna sa lame, les vardens n'était qu'a quelque mètres de lui lorsqu'il hurla :

La Victoire nous est acquise soldat ! Vardens, je vous offre votre tombeau !!

Il tira un coup sec et, l"épée coupa les deux mains du Vardens tandis qu'elle sortait de sa chère et, venait ce placer au niveau du ventre du Chevalier Noir.
Les yeux de Zeron étaient bordés de sang, une petite enveloppe noirâtre ce dégageait de lui. Il fit volte-facep uis, parai n extremis une lame tandis que le cimeterre sifflait a totue vitesse vers son visage. Il baissa la tête et, recula. Il fit tournoyer sa lame au dessus de sa tête, lui faisant atteindre une vitesse hallucinante puis, il frappa. La lame vint couper la tête d'un des Vardens tandis que le deuxième ce retrouvait avec une plaie béante au niveau du torse.
Le Varden tomba a genou, agonisant. Zeron en profita pour le décapiter, autour de lui, seul ses hommes ce relevaient, chauqe Vardens était tombés, un a un, sombrant dansla mort...
Il s'empara de la tête d'un Varden tandis qu'un soldat armé d'une lance arrivé. Il enfourcha la tête sur le pique puis hurla :

Soldat ! nous avons vaincus !!

Ils entamère alors un champ victorieux propre a la 501eme Garnison tandis qu'une troupe de renforts arrivaient...

Nous fils des ténèbres
Marchant comme la pègre,
Qui d'un pas vif et légés
par notre beauté,
éblouira votre cité
De nos bras dépravés,
Ruisselant de sang
nous arrêterons le temps,
Pour que chaque instans
soit un présent,
Pour vous, femmes bien-aimé
Qui ravissaient nos coeurs épleurés,
De tant de sang et de baiser
Que nous versons pour
Votre Beauté...


Tandis qu'une magicien s'affairaient a soigner zeron, il hurla a ses hommes de marcher vers le prmeier cmapemant de l'Empire puis, de si reposer. Il leur ordonna de ne pas partir au fronts sans lui.
Alors que ses blessures était guéris, il héla son cheval puis, d'un coup de talon partit en direction du petit sentier qu'avait suivit la jeune femme.
Il galopa a vie allure lorsque, il trouva nécessaires de continuer a peid, qui savait sur uqoi déboucherait sa quête...
Il accrocha son cheval a un arbre avoisinant puis, ce pencha sur le sentier. Il y trouva quelque traces de pas, sans hésiter il ce changea a toute hâte puis, mit ses habits de rodeur.
Il partit a vive allure, suivant les traces de pas jusqu'a déboucher sur une petite rivière. Les traces s'arrêtait là et pourtant, il savait que cette jeune femme n'était pas loin, était-il a la recherche d'un rêve ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardjeeling

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 24
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Teirm

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: Neutre
Mon Dragon/nier: //

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Jeu 14 Mai - 16:36

Il commencait a faire sombre, et la jeune fille ne distonguer plus le sol, une fine pluie se forma, le bruit des gouttes sur le sol rendait le moment paisible, apaisant.
Un bruissement attira l’attention de Dardjeeling, Zeron se trouvait juste au dessous d’elle, qu’avait t’il celui ci a la suivre ainsi ? A vrai dire cela ne l’intéresser pas vraiment, pour l’ instant elle souhaiter étre seule, comme la plupart du temps.
Elle se laissa glisser sur une branche qui se trouver a environs 2 mètres plus prés du sol.
Lachant prise, elle retomba délicatement sur le dos de Zeron, attacha ses bras autour du cou de se dernier, elle lui assena un coup de poing en haut du crane, bien-sur il n’eu pas l’èffet souhaiter et le coup n’assoma pas le grand homme.
Elle descendit en vitesse de son « destrier » provisoir et courut jusqu’au cheval de ce dernier qui attendait sagement son maitre toujours attaché a l’arbre..
L’animal semblait nerveux, en une pirouette la jeune fille se retrouva sur le dos du canasson.
Elle tallona la béte qui ne réagie pas, étonnée elle s’ésseya a un contact mental, l’ésprit bornée et simplisste de l’animal ne l’aida pas.
La béte refusait litéralement d’avancer. Véxée elle laissa échapper un juron, puis un autres …
La sccéne qu’offrait les deux individus était assez hilarante, Dardjeeling du haut de sa petite personne essayais venement de faire avancer le puissant animal qui ne daigner bouger.
Son visage pris une mine contrariée et passa du blanc livide au rouge pivoine.
Rare était les moments ou elle perdait patiente, mais la … elle donna un petite claque sur la croupe du cheval qui répondit par une jolie ruade, bien qu’elle réussie a rester en selle , elle mit pied a terre sans perdre plus de temps.
Par pure geste de cruauté elle aurait volontier abbatu l'animal, comme par vengeance en quelque sorte, si elle c'était apercue plus tot que son sabre n'était dans son fourreau.
Il avait du tomber lors de sa cascade sur le dos Zeron, rapidement elle rejoins l'endroit ou ils c'étaient teint quelques minutes auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeron
Bras droit de Murtagh / Capitaine de la 501eme Garnison
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 23
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Au côté du Seigneur Noir

Carnet de Voyage
Race: Humain
Alignement: Mal
Mon Dragon/nier: Aucun

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Sam 16 Mai - 14:13

Zeron était arrivé jusqu'a son objectif, d'un bond, la jeune fille ce plaça sur son dos et lui assèna un coup de ping. Le Chevalier noir vacilla mais, le coup était bien trop faible pour le faire s'évanouir, il recouvrit rapidement ses esprits et, il vit que la jeune femme tentait désésperemant de faire bouger son cheval. Elle s'arrêta alors puis, partit vers lui.
Il ce mit a courir dans sa direction puis, d'un bond vint ce ocller dans le dos de la jeuen femme. L'un de ses bras, avait entre-temps attrapait une dague et, était venu la placer sur le coup de la jeune femme tandis que de son deuxième bras, il tenait la jeuen fille par la taille, lui empêchant toute sortie...
Il l'observa longuement, que ressentait-il pour cette femme ? il n'avait jamais été tant envouté qu'aujourd'hui par une femme...
D'une voix mélodieuses il dit :

En principe, pour ce que vous venez de faire je devrais vous ramener auprès de ma troupe, vous laissez violer par ma garnison et pour finir, vous offrir comme une chienne a Murtagh ou...
Un rictus mauvais passa sur son visage :

A Gallbatorix. Mais, je ne le fairais pas, a une seule condition, ne m'obligez pas a vous retenir pour discutez, je vous laisserais partir par la suite mais, attendait.

Il ce pencha alors, laissant passer sa tête dans son cou puis, entama la discussion :

Qui êtes vous ? Et, que faisiez vous sur un champ de bataille.

Il resserra son emprise sur la jeune fmeme, serrant plus fort pour lui empêcher de fuir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardjeeling

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 24
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Teirm

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: Neutre
Mon Dragon/nier: //

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Lun 18 Mai - 14:19

Dardjeeling se raidit lorsque Zeron resserra son emprise, elle ne bouger pas, aucune fuite lui était impossible.
Sans un mot elle tenta de se libérer en gigotant de gauche a droite, elle se coupa avec la dague préssée contre son coup.
Un petit rire crystalin lui échappa lorsque Zeron parla du sort qu'il lui aurait réservé.
Un mince filet de sang coula le long de la lame, elle s’immissa lentement dans l’ésprt de Zeron jusqu'à prendre contrôle de son corp. Toutes les émotions de ce dernier, toute ces pensées les plus secrétes lui parvinrent.
Elle surssauta et mania déclicatement le bras de Zeron a sa guise, n’étant habitué a ce genre de pratique elle lui faisait éxécuter des gestes lents. La dague tomba a terre et il relacha prise. Aussitôt elle sortie de l’ésprit de l’homme.
Elle rattrappa avec une vitesse halucinante son épée qui était posée a quelques métres de la et la pointa vers Zeron.
Une petit sourire mesquin se dessina sur ses lèvres.

-Je crois que j’opterais pour Galbatorix –

Bien qu’elle ne le pensais pas, la phrase devait avait pour effet de contrarié le jeune homme. Car elle avait bien ressentie l’attirance qu’avait Zeron a son égard.
Une expression satisfaite se lisait sur son visage, son regard ne lacher pas Zeron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeron
Bras droit de Murtagh / Capitaine de la 501eme Garnison
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 23
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Au côté du Seigneur Noir

Carnet de Voyage
Race: Humain
Alignement: Mal
Mon Dragon/nier: Aucun

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Mar 19 Mai - 13:39

Le Chevlaier Noir n'avait pu qu'assister impuissant a la traîtrise de son propore corps. bien vite, il sentit la jeuen femme glisser entre ses doigts. Quelque seconde passrent. elle ce trouvait devant lui, la lame de son épée pointait sur lui. Elle lui dit laors qu'elle optait pour Galbatorix, mais, cela fit rire le guerrier, c'était la réponse qu'il attendait.
Il dévisagea la jeune femme, non pas d'un regard empli de haine mais, d'admiration. Ce petit obut de femme venait de battre le Bras droit de Murtagh en quelque seconde enfin, c'est de la magie pensa-t-il...
Cette femme lui plaisait de plus en plus et, il fit part de ses observations a celle-ci :

Jeune, Belle, Puissante, Agile et, fort sympathique. Jeune femme, vous me plaisez de plus en plus...

Un large sourire éclaira son visage lorsque, il ce mit a tourner autour de la jeune femme, l'épée pointé sur lui ne lui faisait pas peur, il pourrait aisément la dévier s'il le fallait, la jeune femme ne tiendrait pas longtemps en combat singulier face a lui sinon, le combat aurait déjà commencé, sans mise en garde...
Il ce mit a décrire un cercle autour de la jeune femme, l'observant de fond en comble. Alors qu'il tournait et, qu'au même moment la jeune femme s'appretait a suivre son mouvement en pivotant sur le côté, il bondit sur la jeune femme, d'un geste vif sa main droite avait attrapé une petite dague plaçait sous sa botte tandis qu'il fonçait vers la jeune femme. Il para la lame filant vers lui de sa dague puis, assena un direct du gauche a la jeune femme. Celle-ci ce retrouva en l'air mais , pour peu de temps. il lui assena un coup de poing dans le ventre, ce qui eut pour effet de la faire tomber sur le dos par terre, sur le sol humide et fleurie.
Zeron sauta alors sur l'occasion, il bondit a quattre pattes sur la jeune femme puis, plaça sa dague sur la gorge de la jeune femme.
Il utilisa alors ce que Murtagh lui avait apprit puis, ferma son esprit aux aggressions exterieures, cette fois, la magie serait inneficacce pensa-t-il.
Il ce pencha alors vers la jeune femme puis, lui sussurra a l'oreille :

Jeune femme, sache que je ne te veux pas de mal. discutte et, tu pourras partir. je n'ai entendu qu'une seule fois ta douce voix, j'aimerais encore l'entendre.

Il retira la lame puis, d'un bond ce releva, replaçant la dague et, ramassa la deuxième dague sur le sol.
Il s'emperessa de reprendre Deirja dans ses mains puis, attendit. Elle n'avait pas le choix, discuter ici et partir après ou, discuter dans sa tente...
Sans le vouloir, Zeron entendit un bruissement de feuilles, il ce retourna discretement lorsque, il aperçut une étincelle, puis une lueur. Pas de doute, c'était une épée, quelqu'un les épiait. Il devrait hater la conversation. Plus vite ils discuteraient et, plus vite il pourrait combattre car, l'épée n'étaitsurement pas a un soldat de l'Empire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dardjeeling

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 24
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Teirm

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: Neutre
Mon Dragon/nier: //

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Mar 19 Mai - 16:37

Lorsque qu’elle se retrouva bloquée par Zeron affalée a quatres pattes au dessus d’elle Dardjeeling tenta d’entrais dans l’esprit de de dernier. Elle ne s’y attendait pas et ce heurta violemment contre le mur qui le protégé physiologiquement, furieuse elle émit un petit crissement de dents.



Zeron : Jeune femme, sache que je ne te veux pas de mal. discutte et, tu pourras partir. je n'ai entendu qu'une seule fois ta douce voix, j'aimerais encore l'entendre.



Elle se releva vivement,sans prendre la peine de répondre elle fixait Zeron furtivement a la recherche de ce petit moment d’innatention … Un lueur passa et Zeron se détourna certe discrétement mais pas assez pour tromper la jeune fille qui n’attendait que cela pour « passer a l’attaque » Quoi de plus dangeureux qu’une femme vèxée et furibonne ?, se précipitant vers le jeune homme en alliant grace rapiditée et souplesse. Vivement elle sortie une petit coutela dissimuler dans une de ses bottes, pointant l’arme sur Zeron, elle avanca son bras en direction de son épaule et lanca le coutelat qui voltigea.
Elle n’eu put dire si il avait atteint ca cible, soudain elle tomba a la renverse et resta paralyser.
Que ce passait t’il ? Le jeune fille n’avait pas eu le temps de voir ce qui l’avait faite chutter.
Une déférlante de questions se bousculérent dans sa téte : Un magien ? Qui ? Serait ce lié a cette étincelle ?, ….


[ On demande a quelqu’un de venir ? ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeron
Bras droit de Murtagh / Capitaine de la 501eme Garnison
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 23
Localisation : France
Localisation dans le Jeu : Au côté du Seigneur Noir

Carnet de Voyage
Race: Humain
Alignement: Mal
Mon Dragon/nier: Aucun

MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   Mer 20 Mai - 12:27

D'une esquive somptueuse, le Chevalier Noir evita la coutelas. il allait s'élancer vers la jeune femme lorsque celle-ci tomba a terre. Rapidement, il couru vers celle-ci, ce postant de toute sa carrure au dessus d'elle puis, décrivit un large cercle avec sa lame, Deirja...
Les Vardens passait a l'action ? Pourtant la jeuen femme n'avait aucune blessure. il s'empressa de scurtait les arbres, il ne décela aucune trace d'un quelconque homme jusqu'a ce qu'un sifflement retentisse. Son expérience et son agilité permirent a Zeron d'éviter la lfche filant a toute vitesse vers lui, il roula sur le côté puis, lança une de ses dagues en direction de l'arbre d'ou était partit la flèche.
Il entendit un petit cri puis, une masse sombre vint tomber sur le sol. Aucun doutes, les Vardes étaient présents. Il s'approcha de la jeune femme encore a terre puis, lui sussurra a l'oreille d'une voix rauque :

Maintenant si tu veux vivres tu m'écoutes et tu m'obéis ! Tu ne pourras pas faire front seul face a eux alors mais ton honneur de côté bordel sinon on va y passer !

Il avait parler d'une voix dure tandis qu'il ce relevait. Ses habits de rôdeur était certes maniables mais, il ne lui conférait pour ainsi dire pas de protection, mauvais choix face a des archers embusqué. Alors qu'il avança d'un pas, un petit groupe de Vardens apparut a ses yeux. 5 hommes, dont deux armées de hallebardes. Ca allait ce compliquer.
Il parla a la charmante créature ce trouvant derrière lui d'une voix de commandant, comme il parlait a ses hommes :

Trouve et débusque ce magicien qui ta fait tomber car, je sais quand même reconnaitre de la magie ! Trouve le et tue le ! Je m'occupe de ses suppots.

Zeron fila alors comme une flèche vers le groupe d'hommes tandis qu'il para une hallebarde péta a transperçer son coeur. il dévia la trajectoire de l'arme puis, fit une roulade sur le côté. Il s'appretait a trancher la jambe d'un des assaillants lorsque une épée vint bloquer son arme.
Il bondit en arrière puis, ce posta en position défensive, a ceux qu'il voyait, ses hommes nétait pas de simple guerriers.Le combat serait plus rude que prévu.
Il jeta dans un style bien particulier ssa dague vers le prmeier homme puis, ôta sa chemise noir, laissant apparaitre son corps saillant et bien détaillé. Les muscles étaient tous contractés tant le prochain effort serait intense. Il serra Deirja dans ses mains puis, fila comme l'éclair vers le gorupe d'hommes. Ceux-ci formèrent alors deux ligne. Les 3 épéistes devant, les hallebardiers derrière. Il surmonta sa peur puis, fonça tête baissé dans la mélée. Une hallebarde ce planta dans son épaule droite, lui extirpant un cri de douleur tandis qu'il déviait la seconde hallebarde avec sa lame. Il arriva au contact, un épée faillit lui transperçer le ventre mais, Zeron fut le plus rapide. La ligne était leur point faible. D'un mouvement circulaire il fit tourner sa lame puis, faucha deux tête tandis que le troisime épéiste, le dernier debout para sa lame.

Il bondit en arrière, le corps ruisselant de sueur. Encore un assaut et les 3 soldats rejoindraient leurs camarades, il avait un plan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route vers l'Enfer [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers l'Enfer [ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La route vers la mer [Libre]
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» Maison de Nara
» Repons Peyizan en route vers le 14 mai
» Les Chroniques d'une Rôdeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Eragon :: RPG - Le Monde :: Surda :: Les Plaines Brûlantes-
Sauter vers: