AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethana



Messages : 136
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Les Plaines Brûlantes

Carnet de Voyage
Race: Elfe
Alignement: Bon
Mon Dragon/nier:

MessageSujet: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Sam 22 Aoû - 16:51

Tout était totalement silencieux, à croire qu'il n'y avait aucun être vivant dans les environs, le seul bruit perceptible aux oreilles d'Ethana était celui de ses propres pas. Elle avait quitté le camp Varden plus tôt dans la journée dans l'espoir d'être en peu seule, et elle s'était éloignée du camps sans se poser de question. Elle n'avait qu'une envie, marcher sans se soucier de rien et avancer, ne pas s'arrêter. Néanmoins, depuis qu'elle avait croisé des ennemis dans les plaines, elle se méfiait et à chacune de ses escapades, elle était restée sur ses gardes. Cela avait peut-être été du luxe comme elle n'avait croisé personne, mais elle continuait pourtant de guetter tout en marchant. Et cette fois, son attention était encore plus grande qu'avant, elle avait conscience qu'elle avait marché plus loin que lors de ses précédentes escapades et ignorait donc ce qu'elle pouvait croise.

Peut-être aurait-elle dût retourner au camp, mais penser qu'elle le ferait était très mal la connaître. Elle n'aurait jamais détourné chemin comme cela, elle était bien trop déterminée et curieuse. Et puis, si elle tombait sur quelques soldats de l'empire, elle devait pouvoir se défendre, ce n'est pas parce que son dragon était mort qu'elle ne savait plus se battre.

Un pas, un autre...Tap, tap....Toujours le même rythme, toujours la même mélodie. Facile à dire que le moindre son intrus serait rapidement détecté pour l'ouïe elfique d'Ethana. Et, alors que la monotonie s'installait, un autre bruit se fit enfin entendre, assez lointain pour que l'elfe ne soit pas sûr de ce qu'il le créait. Cela semblait également être un bruit de pas, mais de qui ou de quoi, elle aurait été incapable de le dire pour l'instant. Elle s'immobilisa pour mieux entendre, pas de doute cela venait dans sa direction. Les deux mains sur les pommeaux de ses épées courtes, elle attendit patiemment de pouvoir voir ce qui approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinaria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Uru'Baen

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: D'un point de vue purement théorique... mauvais
Mon Dragon/nier: dragon? mais non, je n'ai qu'un cheval et un chat.

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Sam 22 Aoû - 17:07

Un coup à gauche, un coup à droite, le bassin de Sina se balançait au rythme du pas lourd de l'étalon noir. La jeune femme s'essuya le front avec son poignet. Miral à la main, elle n'arrivait plus à lutter contre la lourdeur de ses paupières, l'envie de les fermer. Pas pour toujours, non, du moins pas pour l'instant, mais elle était vraiment fatiguée et sa blessure sapait toutes ses forces. L'allure du cheval étant maintenant cadencé au pas, Saga pouvait marcher librement sur le sol brûlant. Les plaines brûlantes. Enfin. Les deux camps s'élevaient au loin mais l'herboriste ne pouvait pas encore les voir. La chaleur faisait monter des vappes d'eau et brouillait la vue. Quelques cratères laissait échapper des volutes de souffre. Et l'outre était vide tout simplement vide, sans rien dedans. Pas d'eau ni nourriture. Elle avait pourtant tout préparé, que c'était-il passé? Et elle était en retard, heureusement le combat n'avait encore en rien commencé et Murtagh n'était pas encore là, à croire qu'il était encore retenu par d'autres projets. Peu importait, elle était là pour soutenir les troupes de l'empire. Elle en riait presque. Ce roi qui se disait si puissant, et qui l'était, maitrisait une bonne partie de l'Alagaesia et ce n'était jamais lui qui était l'auteur des actions sur ce monde, sur cet échiquier. Depuis la chute, jamais plus le parjure ne sortir de son château adoré. Pourtant Sina l'aimait bien aussi, ce château, que dis-je? cette forteresse. Confort et nourriture à volonté, hommes et femmes de bonne compagnie, enfin, facile à duper et qui font d'excellents passe-temps durant les entre missions. Vraiment, le roi avait très bien choisi sa cour. Et elle, et Murtagh, et Thorn, tous ceux qui seraient un brin susceptible de faire obstacle à ses plans et de le nuir était envoyer au plein coeur de l'action. Oui, le roi était vraiment sur de sacré assis, il était vraiment là ou Sinaria voudrait être.


Mais à l'horizon s'élevait aussi une silhouette. Haute, fine et rendue plus étroite que naturel par les rayons du soleil de midi. La chaleur ne s'estompaient pas, jusque vers le milieu d'après-midi elle serait pénible. Retirant tant bien que mal sa peau de bête avec son seul bras valide, Sinaria finit par arrêter son cheval. Non pas à cause de la silhouette, elle était encore trop loin d'elle, mais elle voulait refaire son bandage. Sans même descendre de cheval, elle prit une brindille d'herbe aux branches touffues et en prit un peu dans sa bouche. Une fois mastiguée et concassée avec habileté, la jeune femme prit entre ses doigts les deux branches qu'elle avait arracher et les roula entre ses deux doigts. Une fois le tout fait, elle l'appliqua sur sa plaie ouverte à l'épaule et tenta temps bien que mal à faire son bandage. L'épaule, s'était vraiment pas le pied.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethana



Messages : 136
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Les Plaines Brûlantes

Carnet de Voyage
Race: Elfe
Alignement: Bon
Mon Dragon/nier:

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Dim 23 Aoû - 7:15

Une ombre se dessina au loin tandis qu'Ethana restait parfaitement immobile, seule ses longs cheveux ivoires étaient en mouvement à cause du vent léger qui soufflait. Le bruit qu'elle avait perçu était visiblement causé par un cheval que montait une personne. À cette distance impossible de distinguer beaucoup plus de choses. La pauvre monture devait souffrir de la chaleur, et peut-être bien que son cavalier aussi. L'elfe n'avait qu'une envie, s'approcher pour apercevoir qui pouvait bien se trouver là. Ami ou ennemi, une personne seule représentait que peu de danger. Néanmoins, elle se méfiait, une personne à cheval pouvait être dangereuse pour quelqu'un à pied, suivant les armes qu'elle portait. Une lance de cavalerie, était impossible à parer, et si elle touchait, il s'en suivait soit la mort soit une blessure grave. Heureusement, l'elfe était du genre à esquiver les attaques, et puis, grâce l'ancien langage, elle avait, même face à un cavalier, de grandes chances de ne pas être blessée.

Elle sortit son outre, buvant en peu d'eau et se mit en marche, tout en la rangeant. À vrais dire, elle s'était mise à courir, de ses longues et rapides enjambées. À mesure qu'elle se rapprochait, elle peut percevoir que sur le cheval noir se trouvait une humaine noiraude. À leur côté trottinait un chat, noir également . Étrangement, se fût ce dernier qui intrigua le plus l'elfe, qui continua sa course pour s'approcher rapidement.

Il lui fallut encore quelque temps pour arriver à une distance qu'elle jugeait raisonnable de la jeune femme. Elle était certes à portée de flèche, mais trop éloignée pour une autre arme de jet. Il fallait maintenant qu'elle s'assure que cette femme n'avait pas d'attention hostile, envers elle ou les Vardens.


"Bonjour ! Que faites-vous sur des terres aussi désolées ? Avez-vous besoin d'aide ?"

Aucune animosité d'aucune sorte ne pouvait transparaître dans ses mots. Ethana n'avait certes pas saluer selon l'usage elfique, mais elle savait que beaucoup d'humain ne le connaissait pas. La seule chose qui aurait pu être jugée comme inquiétante, aurait été sa main droite posée sur le pommeau d'une de ses deux épées courtes. Mais, cela n'était, pour l'instant, pas pour montrer une volonté d'agression, c'était simplement un geste de défense. Elle dégainerait un cas de besoin, mais seulement de ce cas-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinaria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Uru'Baen

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: D'un point de vue purement théorique... mauvais
Mon Dragon/nier: dragon? mais non, je n'ai qu'un cheval et un chat.

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Mar 25 Aoû - 13:39

[HS: desolée je fais court faut que je termine de mettre au propre ma rhétorique. Au pire je passerais un coup de graisse après XDDD]

"Et bah Saga, voila de la compagnie qui se déplace rien que pour nous !"

Le chat miaula avant de lécher son épaule de trois coups de langues bref. Puis, prenant appui sur ses pattes arrières, il bondit sur la croupe du cheval plantant du même coup ses griffes dans le cuir de l'équidé. Beryl renacla et faillit désarconner sa cavalière. Folle de rage, Sina referma d'un coup sec le sac ou le chat noir c'était refugié et d'un coup de rêne elle intima au cheval de se tenir tranquille. Maussade, elle descendit de selle en jurant dans sa barbe. Se baissant pour récupérer son bandage, elle releva la tête en direction de la silhouette. Elle courrait presque. Laissant échapper un bref rire nerveux, Sina dût s'asseoir sur ses talons, la main sur le front. Elle suait à grosses gouttes et venait d'être victime de vertige. Si la silhouette était une varden l'herboriste était peut-être fichue. Quoi que, peut-être pas finalement. D'ailleurs, un plan saugrenu lui traversa l'esprit.

A bonne distance, la silhouette, qui s'avera être une femme, lui adressa la parole. Ce qu'elle faisait ici n'était pas son problème et si elle avait besoin d'aide... et bien oui elle avait besoin d'aide pour beaucoup de chose. Mais allons dans l'ordre des choses. Regardant piteusement son bandage, elle grogna entre ses dents serrées.

"Je... ouais, pourriez-vous m'appliquer ce bandage sur mon épaule... s'il vous plait"

[HS: ce que c'est mauvais T_T]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethana



Messages : 136
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Les Plaines Brûlantes

Carnet de Voyage
Race: Elfe
Alignement: Bon
Mon Dragon/nier:

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Jeu 27 Aoû - 5:56

L'elfe n'en savait toujours pas plus sur la nature de la femme qui se tenait en face d'elle. Bonne ou mauvaise, elle n'en savait rien. Comme d'habitude, elle se décida à ne pas utiliser la magie pour le savoir, s'introduire dans l'esprit de quelqu'un dont on ne savait rien était un danger qu'elle ne voulait pas prendre inutilement. Néanmoins, la jeune femme n'avait pas été hostile et avait, en effet, besoin d'aide. Toujours sur ses gardes, l'elfe approcha.

"Oui, laissez, je m'en occupe."


Elle sourit légèrement un lui répondant, puis sortit son outre. Elle-même n'avait pas soif, mais peut-être que l'humaine en voudrait en peu, il devait être pénible de voyager au milieu de ce dessert en étant blessé.

"Prenez de l'eau si vous en voulez, j'en ai largement assez pour moi-même, et je n'ai pas un grand chemin à parcourir. "

La médecine n'était pas la spécialité d'Ethana, mais appliqué un bandage était tout à fait dans ses cordes. Se demandant comment l'humaine s'était blessée à l'épaule, elle appliqua avec douceur le bandage. Elle aurait, une fois de plus, pu utiliser l'ancien langage, mais ignorant toujours à qui elle avait à faire, elle s'en abstient, préférant garder ses capacités pour elle. Elle profita de ce bref moment pour observer en peu mieux la jeune femme. Celle-ci était de taille moyenne, et bien qu'elle soit assez large d'épaules, elle n'avait pas l'air d'être une guerrière. e faite qu'elle soit blessée ajouté à cela rassurait l'elfe, un cas de combat, ses chances étaient augmentées d'autant. Néanmoins, pour l'instant, la question n'était pas à l'affrontement, l'elfe venait de replacer correctement le bandage et leva un regard interrogateur sur son interlocutrice.

"Est-ce que comme cela ça vous convient ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinaria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Uru'Baen

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: D'un point de vue purement théorique... mauvais
Mon Dragon/nier: dragon? mais non, je n'ai qu'un cheval et un chat.

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Lun 31 Aoû - 13:36

l'elfe, car visiblement cette femme était une elfe, lui prit le bandage des mains et commença sa besogne. Mais malgré la gentillesse de cette femme, Sina ne fit pas un seul effort, ce serait-ce que pour lui sourire ou la remercier. Elle était impassible jusqu'à ce que l'inconnue sorte son outre d'eau. Sa gorge se serra et elle tenta d'avaler sa salive mais sa bouche était toujours autant séche. Il s'avera que la gourde avait été sortie pour elle, elle la prit avec reconnaissance et s'autorisa à sourire à l'elfe. Après tout, ce n'est pas parce que l'herboriste travaillait pour l'ennemi numéro un mondial qu'il fallait se mettre le peuple à dos. Enfin le peuple à la rigeur tant pis mais les elfes ! Bon d'accord il ne s'agissait là que d'une seule elfe mais il fallait éviter tout conflit. Elle se rappelait encore de son altércation avec la dragonnière elfe. Qu'est-ce qu'elle regrettait amérement de ne pas avoir fait demi-tour pour prévenir le roi mais peut-être que son retour prématuré lui aurait fallu une sacrée raclée. En effet, les ordres étaient clairs, son but était actuellement le camp de l'empire aux plaines brûlantes.

Poussant un petit gemissement, Sina leva les yeux et observa le ciel en serrant les dents. Le tissu qui se posait doucement sur sa plaie était une veritable horreur pour le trou béant qui avait séparé sa chair. Ne tenant plus, elle finit par fermer les yeux. Saga était sortit de son sac est se frottait maintenant contre sa maitresse. Sinaria savait que ce n'était pas un chat-garou mais jamais elle n'aurait pu croire ce petit être aussi intelligent. En tout cas aussi sensible car il se frottait toujours contre elle au bon moment. Mais cette fois là, elle garda ses mains sur le sol et ne le caressa pas. Elle promenait son regard et fini par tomber sur l'épée, plutôt le pommeau de l'épée, de l'elfe qui dépassait de son dos. La garde était étrange, noir, avec un saphir azur en son centre. Impossible ! Non cela n'était tout simplement pas possible. Sinaria en avait assez de tomber sur des dragonniers, comment Galbatorix avait pu passer à côté de cela. En même temps, elle était heureuse d'obtenir pareil renseignement. Elle espérait que le roi parjure la contacterait bientôt. Mais avant, il lui fallait en savoir plus.

"Parfait. Merci bien."

L'elfe avait maintenant terminé de bander son épaule. Le bandage était solidement mis. Remuant un peu le bras, mais pas trop, l'herboriste se sentit bien las et fatiguée. Elle se leva tout de même après deux caresse prodiguée à Saga. Elle prit Beryl par les rênes et observa l'elfe. Elle devait savoir.

"Ou allez-vous donc?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethana



Messages : 136
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Les Plaines Brûlantes

Carnet de Voyage
Race: Elfe
Alignement: Bon
Mon Dragon/nier:

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Lun 31 Aoû - 15:08

L'humaine gémit doucement quand Ethana se mit au boulot. C'était compréhensible vu l'état de la plaie, certes propre, mais à vif. L'elfe fût amusée de voir réapparaître le chat qui c'était visiblement caché dans le sac de la jeune femme. Cela prouvait une fois de plus la bonne vue des elfes. De plus il était touchant de voir ce petit être se frotter contre sa maîtresse, comme pour la soulager. Néanmoins, ce n'était pas le moment pour observer un chat, elle avait un bandage à mettre. Relevant donc la tête, elle croisa le regarde de l'humaine, qui semblait fixé quelque chose qui dépassait du dos de l'ex-dragonnière. Elle n'eut pas besoin de regarder pour savoir qu'elle était l'objet de cette intention. Tout en continuant sous œuvre, elle se mit à réfléchir combien de chance il y avait pour que cette épée soit identifiée comme une épée de dragonnier. Et le calcul arrivait à un seul résultat, les chances étaient élevée. En effet, la garde était ouvragée, et le saphir pouvait être significative, bien qu'elle puisse juste être prisse pour une épée de haute facture, si quelqu'un avait un peu de connaissance en la matière, c'était fichu.
L'humaine fût visiblement satisfaite du travail d'Ethana, certes, elle n'eut pas droit à un nouveau sourire, mais il faut croire que cette femme n'était pas très démonstrative, le seul sourire qu'elle lui avait aperçu avait été quand elle lui avait proposé de l'eau. Néanmoins, elle ne pouvait pas critiquer grand-chose à ce sujet, ce n'était pas parce que l'elfe était en poil chaleureuse qu'elle était expansive. Heureusement d'ailleurs, car la question de l'humaine, allié au regard qu'elle avait surpris quelque minute auparavant, la surpris légèrement. Devait-elle répondre franchement ou devait-elle mentir ? Telle était la question.
En effet, si cela se trouvait, la question n'avait rien à voir avec un désir de savoir de quelle camps l'elfe fessait partie. Peut-être même que l'humaine était elle-même une varden. Mettant ses suspicions sur le coups de la paranoïa (vivre seule pendant 100 ans n'aidant pas sur ce point-là), elle décida de répondre sincèrement, mais guetta les réactions que pourrait avoir l'humaine. Une fois de plus, elle se prépara mentalement à tout éventualité.


"Pour tout dire, j'errais sans véritable but, la compagnie d'un trop grand nombre de personne m'est insupportable. Mais pour répondre à votre question j'allais au camp que les Vardens ont établie, à quelque distance d'ici."

Ethana n'eut pas de mouvement qui aurait pu indiquer la direction exacte du camps. Il n'était pas si proche que ça, mais vu la vitesse de course d'un elfe, cela n'était finalement pas si loin.

"Et vous-même ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinaria

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 19/04/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Uru'Baen

Carnet de Voyage
Race: Humaine
Alignement: D'un point de vue purement théorique... mauvais
Mon Dragon/nier: dragon? mais non, je n'ai qu'un cheval et un chat.

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Mar 1 Sep - 14:36

[mi dispiace veramente bella, il mio messagio è veramente corto --']

Errer. C'était là la pire des réponses qu'elle pouvait recevoir. Sinaria detestait littéralement ce mot. Enfin ce verbe. Errer c'était si ridicule. C'était les âmes en peine qui erraient sans but ou les imbéciles. Tout le monde possede un but ou marchait selon son passé, ses influences. Que ce soit par pur plaisir ou principe, peut-être même par souvenir, on finissait toujours pas choisir sa destination. Ah voila donc la réponse à son raisonnement muet, les Vardens, c'était donc ça. Elle avait en face d'elle l'une des membres de sa principale cible. En faite, principale cible n'est pas un mot qui convient puisqu'il s'agit d'un camp entier d'homme. Des milliers d'hommes et de femmes en faite. C'était évidemment le soucis principal du roi, une épine dans son pied (thorn), la source de résistence la plus active et la plus proplematique du moment. Mais finalement, cette elfe tombait bien. Pour l'instant, ce peuple qui se terrait dans leur forêt était inoffensif mais qui sait comment cela se passerait si ils decidaient d'entrer en guerre? Ho évidemment, Sina savait pertinement que le roi allait gagner la grande bataille qui faisait rage dans l'empire entier mais ce ne serait pas sans peine. Mais en même temps cela demandait une quasi totale extinction de la race elfique. Un peu gros non? Mais bon, ce genre de reflexion donne la migraine alors laissons là ce genre de discours, pour la santé mentale de Sinaria.

Car oui toute cette reflexion nous vient de la petite herboriste. Lorsque l'elfe prononça le mot "varden", elle eut la terrible horreur de lever un sourcil.

"Vardens?"

Rectifiant le tire, elle laissa un instant de vide, sans parole. Elle feignit de réflechir. Finalement, la jeune femme lui adressa à nouveau la parole, elle accepta la perche tendue avec joie et répondit avec tact, profitant de se justifier et noyer les possibles soupçons.

"En fait je me rends au Surda, chez ma mère. L'empire sous le contrôle du roi est invivable et j'ai la chance de me permettre de voyager seule. Vous savez, les bandits et autres. Mais j'ignorais que les Vardens étaient si proche, à vrai dire je croyais qu'ils logeaient quelques part dans les montagnes la-bas."

Elle désigna du doigt les montagne des Beors, qu'elle avait omit en toute conscience de citer le nom.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethana



Messages : 136
Date d'inscription : 13/05/2009
Age : 26
Localisation : Suisse
Localisation dans le Jeu : Les Plaines Brûlantes

Carnet de Voyage
Race: Elfe
Alignement: Bon
Mon Dragon/nier:

MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   Sam 19 Sep - 16:07

Ce que l'elfe guettait alors qu'elle parlait se produisit. La jeune femme avait légèrement haussé un sourcil. Elle ne répondit rien au seul mot que prononça l'humaine. Néanmoins son doute qu'avait se découpla, mais, elle laissa une chance à la femme d'expliquer sa présence ici, essayant de se convaincre qu'elle avait tort d'être aussi méfiante. Mais quand la femme lui dit qu'elle allait au Surda, elle tiqua légèrement. En effet, elle savait que l'humaine n'avait plus d'eau et aux vues du peu de choses qu'elle semblait transporter, elle ne devait plus avoir de vivres, ou peu. Or, le Surda, n'était certes pas l'endroit le plus éloigné, mais il y avait encore une certaine distance à parcourir, et le premier village où elle pourrait se ravitaillé n'était pas tout proche. Une fois de plus, l'elfe mis fin à cette réflexion intérieur, elle se trompait, ou du moins, espérait se tromper. Elle n'avait pas envie de combattre cette femme, et le sang coulerait bien assez vite pour ne pas avoir besoin de le répandre dès maintenant.

Une première hypothèse naquit dans l'esprit d'Ethana pour trouver une raison d'innocenter la jeune femme mais elle se rendit rapidement compte que cela ne tenait pas la route. Elle avait penser que peut-être la personne qui lui fessait face était tomber sur des bandits qui lui auraient prit ses vivres, mais étant donner qu'elle avait un cheval, impossible, car si elle avait eut à faire à des détrousseurs, ils auraient également emporté l'animal avec eux. De plus la dernière phrase de son interlocutrice était inquiétante, était-elle une preuve d'ignorance, ou une affirmation piège pour que l'elfe lui révèle l'emplacement exact du camps ?

Quand elle se décida à quitté le monde des hypothèses, elle se rendit compte que tandis qu'elle réfléchissait, elle avait affermit sa poigne sur la garde d'une de ses épées. Se décontractant légèrement, elle reprit la parole.



"Oh, je me rend compte que j'ai manqué de politesse, avant de vous poser des questions, j'aurais au moins dû vous dire qui je suis. Laissez-moi corriger cette erreur. Je suis Ethana, et vous êtes '"

Donner son nom ne coutait rien à l'elfe. S'il aurait peut-être eu une chance d'être connue par une étrangère, cela aurait été il y a des décennies en arrière. De plus tout le monde, amis comme ennemis, la croyaient morte, cette information ne valait donc strictement rien. À moins, de la cas totalement inimaginable que quelqu'un ait une liste complète des dragonniers morts pendant l'ascension de empereur, et elle ne pensait pas qu'une telle chose existe. Mais avoir le nom de la femme qui lui fessait face, et voir sa réaction face à cette question était intéressant. Une fois de plus, l'elfe guettait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seule au milieu de rien ? [Pv Sinaria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu es le seul que je vois, au milieu de la foule, foule je n'attends que toi...[Pv Shanty.]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Eragon :: RPG - Le Monde :: Surda :: Les Plaines Brûlantes-
Sauter vers: